Elciegowww.elciego.es
diminuer la police agrandir la police

TRAVAUX ET ÉTUDES

En ce qui concerne l’étymologie du nom d’Elciego, il existe plusieurs interprétations et hypothèses de linguistes et historiens. Nous soulignons les études effectuées par :

Julio Caro Baroja, dans son livre « Les Basques », observe la terminaison des noms tels que Elciego, Samaniego, Lanciego, Durango Cuartango, dérivés d'anciens noms latins avec une désinence en "icus" ou "iecus".

Ricardo Cierbide,
Professeur d’université de Grammaire Historique, explique dans son article sur l’Histoire et la Toponymie d’Elciego les éléments suivants :

"Je considère que nous pouvons rejeter l’explication populaire selon laquelle Elciego procèderait d’une auberge dénommée Del Ciego, propriété d’un voisin aveugle, tel que le reconnaît le Dictionnaire Historique Géographique du Pays Basque (Tome I, Madrid, 1802, pages 239-240), car la voix Elciego est déjà documentée en 1067 sous la forme de El Cieko et elle est sans aucun doute en relation avec d’autres voix de la région, comme Lanciego, Samaniego, Berberiego, etc.

Sans aucun doute, l’évolution d’El Cieko de 1067 à Elciego dévoile un pseudo-archaïsme dans un essai de latiniser le toponyme, étant donné qu’il est considéré comme latin. Il paraît évident que la voix est formée à partir d’un lexème dont je parlerai plus tard et d'un suffixe –ecu, romancé –iego, de même que dans le cas des toponymes cités : Lanciego, Samaniego, Berberiego, Casariego, etc. et qui pourrait équivaloir à "lieu", comme dans le cas du basque avec -tegi, -aga, -eta, tellement fréquents dans la toponymie basque, à savoir Markotegi, Satrustegi, Arteaga, Pagoaga, etc., ou bien le suffixe -oi, -ui : Ariztoi, Elordui, etc., équivalents au romance -edo, -eda (>lat. -ETUM, -ETA), comme dans le cas de Fresnedo, Salcedo, Robledo, etc.

Dans notre cas, et tenant compte de la région et de l’ancienneté du toponyme, il semble donc que le premier élément de notre toponyme provient de la voix latine elicina "encina", dérivée à son tour du latin Elice, ou le classique ilice, tellement présent dans la toponymie de la péninsule. À voir également Oncineda, Encinar, etc. ou le cat. Alsina. Il serait donc possible d'envisager le cas *Elicin(a) + ecu > *Elciniego
 



Nous utilisons des cookies et des tiers, pour l'analyse de la navigation des utilisateurs. Si vous continuer à naviguer, considérez que vous acceptez l'utilisation. Vous pouvez modifier les paramètres ou obtenir plus d'informations ici.

www.dmacroweb.com – Création de sites web, portails, CMS, B2B, B2C, applications extranet / intranet
Copyright © 2008 Dynamic Macroweb & Design S.L. Tous droits réservés.
Web site développé par DMacroWeb avec l’outil DM Corporative
Part:
Dernières galeries: Galerie de photos
Soyez informé:
Inscription à la newsletter: